Skip to the navigation Skip to the content

Article

LANCEMENT DE KOCIDE®FLOW, NOUVEL HYDROXYDE DE CUIVRE LIQUIDE

Protection fongicide des vignes et vergers. Certis étoffe sa gamme de solutions cupriques avec Kocide®Flow, nouvel anti-mildiou liquide. Composée de 300 g/l de cuivre sous forme d’hydroxyde, cette suspension concentrée résulte d’une formulation innovante, source d’une excellente efficacité.

Kocide® Flow offre un pouvoir couvrant inégalé, grâce à un meilleur étalement de la goutte pour
une protection optimisée. Par ailleurs, le nouveau cuivre Certis est doté d’une très bonne stabilité
dans la cuve du pulvérisateur, et ce, même 24 heures après incorporation à la bouillie. Enfin, la mise
en suspension est immédiate après l’incorporation de Kocide® Flow. Il s’agit d’ailleurs d’une des
spécialités dont la dispersabilité est la plus forte du marché.
Kocide® Flow est autorisé sur vigne contre le mildiou à la dose de 2.5 l/ha. Soulignons qu’il est
compatible avec les principaux produits de Biocontrôle du marché. La nouvelle solution Certis
permet aussi de lutter contre les bactérioses sur cerisier, pêcher, noisetier, olivier et prunier, il
pourra être appliqué à hauteur de 4 l/ha et 8.5 l/ha sur noyers. Il est proposé en bidon de 5 litres.
Pedro MICHELIN, Chef Marché VAM Certis ajoute : « Si la pression mildiou s’est montrée faible lors
de la campagne 2019, nos solutions cupriques continuent leur progression, portées par
l’augmentation des surfaces en bio dans l’hexagone, notamment en viticulture. Aujourd’hui, le cuivre,
qu’il s’agisse d’oxydes ou d’hydroxydes, est stratégique pour Certis. Avec les gammes Kocide® et
Nordox®, nous sommes d’ailleurs les premiers fournisseurs mondiaux de cette matière active. Le
cuivre a encore de beaux jours devant lui. C’est pourquoi nous soutenons nos solutions au niveau
européen. »

Ce site est réservé aux professionnels de l’agriculture. N°Agrément : IF01808 - Distribution de produits phytopharmaceutiques à des utilisateurs professionnels
Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable.
Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l'environnement, conformément aux principes de la protection intégrée, consultez http://agriculture.gouv.fr/ecophyto.